C.A.P. Faye


HISTORIQUE DE LA COOPERATIVE DE

Dans les années trente, les agriculteurs des environs de Faye sur Ardin initient une démarche d’achat en commun d’engrais et le 30 août 1936 à 17 h 30, la « Coopérative de blé de Faye sur Ardin » est créée pour la vente des céréales
Le 7 octobre 1945, les agriculteurs décident la création d’une coopérative d’approvisionnement.

1. LES PREMIERS PAS DE LA COOPERATIVE

En 1961, la fusion des coopératives de collecte et d’approvisionnement donne naissance à la « Coopérative Agricole des Producteurs de la Région de Faye sur Ardin » dite « CAP FAYE SUR ARDIN ».

Dès lors, afin d’accompagner les mutations du monde agricole, et notamment le développement des productions céréalières, la coopérative s’engage dans plusieurs programmes d’investissements.

Entre 1964 et 1980, la capacité de stockage de céréales passe de 900 T à 3 500 T.

Dans cette même période, pour faire face à la demande d’intrants sans cesse croissante, la coopérative investit également dans des bâtiments de stockage pour les engrais, les semences et les produits phytosanitaires.

2. LA CAP FAYE/ARDIN S’INSTALLE

Suite au démantèlement de la Coopérative Départementale « CARCO », la CAP FAYE SUR ARDIN récupère les sites de COULONGES SUR L’AUTIZE, de FENIOUX et de BECELEUF.

Le site de COULONGES apporte à la coopérative une nouvelle capacité de stockage de 1 600 T.

Mais l’agrandissement de la zone de chalandise, ainsi que la sans cesse amélioration de la productivité des céréales poussent la coopérative à poursuivre ses investissements.

De 1980 à 1988, la coopérative porte sa capacité de stockage de céréales à 11 000 T.

3. LE SECOND SOUFFLE DE LA COOPERATIVE

C’est l’époque du « bilan », la coopérative s’est développée, mais ses outils ne sont plus en phase avec ceux des agriculteurs, les sites de FAYE, de COULONGES et FENIOUX sont saturés, La coopérative perd de son efficacité.

Dès lors le Conseil d’Administration décide d’un plan d’action pour les 10 années à venir :

1992

Site de Coulonges :
Destruction de vieux bâtiments pour construire un magasin d’engrais vrac ( 7 cases de 150 T ) et ouverture d’un libre service agricole.

1996

Ouverture du nouveau site appro de Faye sur Ardin.

L’ancien site étant saturé, la Coopérative construit sur une nouvelle parcelle de la commune ses locaux administratifs, son magasin « appro » et 12 cases à engrais.

1997

Ouverture du nouveau silo de Faye sur Ardin.

Ce nouveau silo de 8000 T permet à la coopérative de disposer, sur l’ensemble de ses sites, d’une capacité totale de 19 000 T de stockage de céréales.

1999

Ouverture du nouveau site de Fenioux, grâce à l’acquisition d’une parcelle hors de l’agglomération, la coopérative reconstruit un nouveau site « appro et céréale ».

Ce nouveau dépôt dispose d’un magasin appro, de 7 cases à engrais vrac de 150 T chacune, et d’un stockage de céréales d’une capacité de 1 800 T.
La coopérative dispose alors de 20 800 T de stockage.

2001

Extension du silo de FAYE :

La collecte continuant à progresser, le Conseil d’Administration décide d’ajouter 4 nouvelles cellules au silo existant, portant ainsi sa capacité à 10 000 T. Il est également décidé de construire sur ce site un séchoir de 3400 points pour sécher dans de bonnes conditions les tournesols et les maïs.

4. LA NOUVELLE DIMENSION DE LA COOPERATIVE

2003

Après une année de collaboration, la CAP Faye fusionne avec la Coopérative Agricole de L’HERMENAULT. Suite à cette fusion, la CAP Faye dispose alors de 5 sites :

FAYE SUR ARDIN ( siège ) (79)
COULONGES SUR L’AUTIZE (79)
FENIOUX (79)
HERMENAULT (85)
NALLIERS (85)


L’ensemble de ces outils réunis permet de collecter environ 42 000 T de céréales avec une capacité de stockage de 25 000 T.

Dès lors, en 2006 il y a un réaménagement du site de Nalliers, avec la création de 5 cases à engrais et l’aménagement d’un magasin de stockage de produits phytosanitaires et de semences. Une partie du silo est également réaménagée avec la construction de 2 boisseaux de 150 T.

2007

Création du site de l’Hermenault : En 2007, afin de sortir du bourg de l’Hermenault, la coopérative fait l’acquisition d’une parcelle de 4 ha 50 et construit un ensemble composé d’un bloc administratif, d’un magasin de produits phytosanitaires, de 5 cases à engrais vrac, et d’un nouveau silo de 3 600 T.

Parallèlement à cela, la coopérative s’étant engagé dans une politique de production de céréales de qualité, elle décide d’adjoindre une nouvelle unité de stockage de 14 000 T au silo de Faye sur Ardin.

Sa capacité totale de stockage est alors de 45 000 T.

En 2015, la coopérative décide de sortir du centre-ville de Coulonges-sur-L’Autize pour la partie collecte de céréales, avec la création d’un nouveau site de stockage de 11 000 T.

D’autre part, la coopérative décide de se séparer du site de Nalliers.

De plus, afin de réduire les couts de logistique liée au transport avec caissons, il a été décidé de créer une plateforme de stockage à Beaulieu-sous-Parthenay et ainsi créer un lieu de stockage tampon durant la moisson.

La capacité de stockage actuelle est aujourd’hui de 50 000 T.